kalimah.top
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

caballero & jeanjass – le générique كلمات اغاني

Loading...

[paroles de “le générique”]

[intro]
ba_ba_barz
mesdames et messieurs
c’est reparti pour un tour
high et fines herbes, saison 4
ca va s’engazer ou bien ?
aïe aïe aïe
sur la cali, sur la zaza
[couplet 1 : jeanjass]
ta_na_na na_na_na
désolé pour l’attente (sorry)
la nouvelle saison de high et fines herbes (la saison 4)
ta_na_na na_na_na
consomme plus ou moins tout ce qui est proscrit
les yeux brillant comme des swarovsky
la vie est injuste, demande à robert lewandovski
casse_toi, connard, j’suis pas ton bro_ski
zéro adversaire, tu proposes qui, hein ?
lunettes 3d, j’regarde le monde s’effondrer, avec du popcorn
viens là, en ce moment, j’ai une bonne com (viens là)
la fliquette me lâche pas, putain, quelle pot_de_colle
jamais tu m’attraperas, pauvre conne
(madame)

[pont]
fout la merde en centre_ville comme quand l’italie gagne
même si c’est match amical
j’ai grandi avec des napolitains, des sardes, des siciliens, des calabre
on s’tape dessus et on parle après

c’est comme ça chez nous, c’est un grand village (le six)
a trois sur trottinette, accélère dans l’virage
survêt, sacoche, à la fashion week, je suis perplexe
ramène les sappes gratuites à la dar’ pour que mon père flex (ouais papa)
[refrain]
ta_na_na na_na_na
c’est qui le mec le plus chaud
personnellement, j’crois bien qu’c’est jj
ta_na_na na_na_na

[couplet 2 : caballero]
pas d’place pour les fatigués
le premier qui s’endort canne (muerto)
seuls ceux qui décrochent la médaille d’or gagnent
les vrais survivants, on les reconnaît au regard
et toi tu parles comme un futur donneur d’organe
j’aime quand c’est plein d’condiments
j’dévore la vie en m’baladant sur les cinq continents (c’est vrai)
j’l’ai vu fumer, et ton rappeur, c’est juste un con qui ment
moi j’ai vraiment besoin d’kush, ça c’est un incontinent
j’te souhaite un bon dimanche, même si…

[pont]
on est mardi
le cab, le jeanj
imagine laurel et hardy avec les chaînes d’offset et cardi
soutirons un max de biff aux putains d’producteurs véreux
j’avance vers eux, mais j’me casse la le_gueu car je n’vois plus qu’des e

je n’vois plus le droit chemin
un, deux, trois, j’flingue
j’ai trop effrité, putain, tous mes doigts schlinguent
nouvelle ère, celle des scammers contre les hustlers
tout le monde veut l’beurre
c’est pour mes slimes et mes flubbers
[refrain]
ta_na_na na_na_na
c’est qui le mec le plus chaud
personnellement, j’pense bien qu’c’est caba
ta_na_na na_na_na

[outro]
avant la fin mehdi, euh…
moi j’avais une question pour toi
je t’écoute
qu’est_ce que ça fais, aujourd’hui, à ce point de ta carrière, là maintenant, d’interviewer le génie gazeux en personne
bien, j’ai pas peur de le dire, j’ai l’impression que pour moi, c’est une forme d’aboutiss_m_nt
j’pense que chaque interview m’a amené à ce moment là
et, j’ai pas peur de le dire, auhourd’hui, pour moi c’est une fin de carrière
j’vais m’arrêter là_dessus, en fait, sur l’interview du génie gazeux
j’pense pas que je puisse faire mieux derrière, en fait

(ba_ba_barz)