kalimah.top
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

2cent – vie كلمات اغاني

Loading...

vie, vie, vie
j’veut vivre comme un roi jusqu’à ma mort

vie, vie, vie
l’homme est mauvais, j’préfère être un animal
dort comme un loup solitaire dans l’mal
j’connais pas les rageux qui cherchent la haine
inconsolable c’est sur pas la peine, n, n
j’atterris sur la lune comme apollo
j’vit pour faire des grandes choses, donc grandis lâche
car non ca sert a rien d’attendre, et d’être sage
les riches font d’la médecine, les pauvres se l’arrache
mais vivre sans vivre vraiment, c’est comme attendre l’âge
de crever sans profiter, c’est comme un loup qui chasse pour rien
et j’vise le paradis, élevé par la plus forte des femmes
mais j’lâche la prise si j’voit qu’ca marche pas, même si j’sais qu’c’est pas bien
l’guépard perd sa proie, trop fatigué par les cranes
moche, j’te parle des hyènes, les charognard y’en a chez l’homme

vie, vie , vie
mowgli n’est pas mort après sa vie animal, rend le règne a la nature

balaye les blêmes, qui tentent de t’attaquer
balek des conseil, bat toi, comme tu veux
bat toi comme le veut, le dieu, le vrai
menotte la terre qui tente de t’enterrer, un vœux
un souhait, la vie comme vincent, l’avis de toi c’est mieux
technique de barbare en vie, je sais c’est limpide
balayette sur le beat, j’ai la barre
j’ai la commande de ta vie, j’ai la commande de la vie
sur terre, comme robin j’veux prendre au riche, distribuer au pauvre
mais y’a toujours le sheriff, le lion, qui veut prendre l’or comme une pie
sauvage pas comme l’humain, qui utilise ses mains, pour créer des livre
sacrer, puis prier toute la journée, en aidant en rien le monde qui coule
en aidant en rien le monde qui coule, (en aidant en rien le monde qui coule)

rendez le règne a la nature
vie, vie, vie, rendez le règne a la nature
mowgli n’est pas mort après sa vie animal
vie, vie, vie
j’veux vivre comme un roi jusqu’à ma mort
vie, vie, vie
j’veux vivre comme un roi jusqu’à ma mort
vie, vie, vie
j’veut vivre comme un roi jusqu’a ma mort
vie, vie, vie