artists: a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9

1kizition – gros sur le cœur كلمات اغاني

Loading...

[intro]
ma conscience
pour la tape à chinois, baptiste, synkronic
2005 pour 2006, 1kizition, ouais ouais

[couplet 1]
dans nos textes, futur c’est synonyme de nombreux points de suture
nos têtes saturent, nos quêtes, ma quête de virulentes satires
où l’autre facture présentée comme de légères fractures
le monde obture xxx donnant une mult-tude de martyres
prêts à partir, visa du xxx en poche, xxx
génération soucis dont le p-ssé empêche xxx de meilleures auspices
survivre avant l’hospice c’est l’enfer sous terre, vécu faux cul
du dessus on s’p-sse, très peu d’esp-ces
xxx voit vivre les espèces, très peu d’esp-ces
là où l’délit d’faciès pousse, là où police, justice gloussent
plus pour le cul d’une chatte que les déboires du tiep, du couscous
un avenir terni comme la nouvelle du xxx bien qu’on s’creuse le crâne à grands coups d’pelle comme bernie
nique les valeurs qui nous inoculent, [l’étonnant?] ridicule
xxx canicule, référence à un bilan devenu quasi culte
vas-y pour l’insulte, le pouvoir s’exalte
est-ce exact qu’on xxx le mal, ces xxx d’couloirs exultent
les soucis d’un adulte, les rêves de gosse
le tumulte d’un cerveau rechargé par des xxx
précoce, xxx l’utopie pour finir au tapis
va rejoindre ces verres, tise et culs d’joints qui s’empilent à ton pieu
pour ta conscience tant mieux, nos parents font d’leurs mieux
jeunesse dans la fleur de l’âge dotés d’un vécu xxx

[refrain](x2)
y’en a gros sur le cœur, nos consciences pèsent des tonnes
sheitan induit en erreur quand on vivait dans la déconne
dans nos têtes, c’est pas l’rêve cain-ri qu’on regrette
c’est bête que nos enfants héritent d’un monde qu’on rejette

[couplet 2]
c’est l’itinéraire d’une vie d’chien à laquelle j’suis paramétré
j’ai rarement côtoyé l’bonheur et on ma cru fou à lier
j’ai ma propre conscience, des défauts, des qualités
j’observe d’un coin d’l’œil cette triste réalité
la douleur est interne, tu connais l’air d’la chanson
pas séduit par les temps modernes et rares sont les sensations
que des crampes à l’estomac, des coups durs et d’la tristesse
qui déteignent sur moi dans mon ex-folie d’ivresse
j’ai cette fâcheuse impression d’tout l’temps tourner en rond
peu méthodique mais discret, j’suis pas au bout d’mes déceptions
aussi merdiques soit elles, aussi lourdes qu’un fardeau
pour changer d’avis, il ne suffit pas que d’être con
j’suis seul au pied du mur, pas sur un piédestal
un peu parano sur les bords, à croire qu’c’est devenu lamentable
j’me lamente sur mon cas, j’en ai marre d’être docile
j’voudrais partir en autarcie et m’c-sser loin d’ici
car le cœur a ses raisons que des fois on n’contrôle pas
quand j’voulais crier au monde comme fly “xxx aimez-moi”
juste un peu d’attention pour me mettre en confiance
mais ma conscience me dicte de n’pas rentrer dans la danse
de ceux qui jouent les bad-boys, pour que dalle au finale
ça mise tout sur l’apparence, c’est devenu une vie b-n-le
dans l’obscurité d’mes pensées, j’liquiderai toutes ces pédales qui ne croient plus en rien, juste à leurs vies d’vandales

[refrain](x2)
y’en a gros sur le cœur, nos consciences pèsent des tonnes
sheitan induit en erreur quand on vivait dans la déconne
dans nos têtes, c’est pas l’rêve cain-ri qu’on regrette
c’est bête que nos enfants héritent d’un monde qu’on rejette

/ 1kizition