kalimah.top
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

00:60 – aimer peut attendre كلمات اغاني

Loading...

je me mens à moi même quand je dis “je t’aime” quand parle de toi
et si je touche le fond, tends moi la main et viens me sauver
je te mens quand tu m’appelles, à part la haine, tu parles de quoi ?
j’écoute tous tes mensonges, quand c’est la fin, l’histoire va changer
et si l’histoire a changé
je veux ton cœur hors de danger
trop loin d’être à ma portée
je tente ma chance quitte à te juger
et je mens à moi même quand je dis je dis “je t’aime” quand je parle de toi (quand je dis je t’aime quand je parle de toi)
même si l’histoire a changé

j’ai vidé la _teille jusqu’à finir mort
je sais que t’en a marre
regarde mes yeux, tu ne verras que mes tords
j’ai marché la nuit tout seul dans le noir
pourquoi l’amour ça rend bête ? j’ai juré sur ma vie de les faire taire
les mensonges remplissent ma tête
si je t’embête c’est que je t’aime et que j’ai peur de te perdre

et j’ai fait trop durer l’attente, j’ai perdu la tête, j’ai retrouvé la raison
j’mérite une balle dans la tempe, j’esquive le 17 comme j’esquive les sessions
tu diras jamais que j’ai des raisons
je te le dirais de la meilleure des façons
pour te faire faire toutes sortent de pressions
j’ai mes vues sur toi elles sont très sombres
tu sais ma belle, c’est le diable qui propose ce pacte qui te met en danger
quand tu noies ta peine dans le jack, quand tout nous échappe, quand lumière a changé
bien sûr que ma folie t’épates, mon amour dérape, tes regrets ont penché
du mauvais côté de l’appart
forcément c’est noir quand je me mets à chanter

et je me mens à moi même quand je dis “je t’aime” quand parle de toi
et si je touche le fond, tends moi la main et viens me sauver
je te mens quand tu m’appelles, à part la haine, tu parles de quoi ?
j’écoute tous tes mensonges, quand c’est la fin, l’histoire va changer
et si l’histoire a changé
je veux ton cœur hors de danger
trop loin d’être à ma portée
je tente ma chance quitte à te juger
et je mens à moi même quand je dis je dis “je t’aime” quand je parle de toi (quand je dis je t’aime quand je parle de toi)
même si l’histoire a changé

hier j’étais gosse, demain j’en aurais peut être de voler ton cœur pour y sembler un peu bête
je suis bien dans sa schnek mais je suis mieux dans mes chaussettes
je te dm pour y rep, pour rire j’peux être honnête
pute, donne moi ce que je veux
je suis qu’un (?) _ ma main dans tes cheveux
je déterre tes nudes pour éveiller mes petits yeux
et tes copines disent “ohlala”

j’ai changé d’horizon, je parcours la terre à la recherche de ton cœur
j’ai trouver ma place dans les eaux et j’suis mal dans ma peau quand je m’éloigne de ton corps
ton visage dans ma tête, ta silhouette sur le rivage
bizard, on m’a dit que l’amour n’est que mirage
j’ai perdu mon âme dans le blizzard nan, des appels à l’aide derrière l’orage, han
elle méritait fort que je la soulève, mais je mérité _ de finir 6 pieds sous terre
perdus dans les enfers j’ai crié si fort, ma belle regarde moi, on a trop souffert
tu sais, on s’aimait autant qu’on s’insultait, si tu proposes du love, donne moi vite j’en prends, te rendre heureuse, j’ai pas sus le faire, on s’aime, on se déteste, comme un jeu d’enfant

et je me mens à moi même quand je dis “je t’aime” quand parle de toi
et si je touche le fond, tends moi la main et viens me sauver
je te mens quand tu m’appelles, à part la haine, tu parles de quoi ?
j’écoute tous tes mensonges, quand c’est la fin, l’histoire va changer
et si l’histoire a changé
je veux ton coeur hors de danger
trop loin d’être à ma portée
je tente ma chance quitte à te juger
et je mens à moi même quand je dis je dis “je t’aime” quand je parle de toi (quand je dis je t’aime quand je parle de toi)
même si l’histoire a changé..